Masque et gel hydroalcoolique pour le protocole sanitaire des visites immobilières

Secteur

Coronavirus : le protocole à respecter durant les visites immobilières

Visites immobilières : zoom sur le protocole sanitaire à respecter

Comme vous le savez sans doute déjà, les visites immobilières sont de nouveau autorisées avec le relâchement du confinement, l’occasion pour les professionnels du secteur de reprendre progressivement une activité normale. Les particuliers, les agences et les mandataires peuvent en effet faire visiter leurs logements, à condition de respecter un protocole sanitaire strict. Quelles sont les règles en vigueur ? Nos équipes font le point.

Immobilier : les visites de nouveau autorisées depuis le 28 novembre

Depuis le samedi 28 novembre 2020, les visites immobilières sont autorisées pour les particuliers et les professionnels. Une bonne nouvelle pour tout un secteur qui, depuis le 30 octobre, tournait au ralentit. 

Ces visites physiques ne pourront toutefois avoir lieu qu’après l’échange de toutes les informations nécessaires. Par exemple, l’autorisation ne concerne que les locations ou acquisitions de résidences principales. De ce fait, les visites pour l’achat d’une résidence secondaire restent interdites. Il est également primordial de vérifier, en amont, la solvabilité du candidat, et de clarifier son projet, afin d’éviter les visites « inutiles ».

Le confinement étant toujours d'actualité, et ce, jusqu’au prochain point d’étape prévu le 15 décembre, les potentiels acheteurs ou locataires doivent aussi se munir d’un document justifiant de cette visite ainsi que de leur attestation de déplacement.

Un protocole sanitaire strict à respecter

Pour assurer la santé de tous, les vendeurs, les acheteurs, les bailleurs et les locataires doivent également respecter un protocole sanitaire strict lors des visites immobilières. A noter que les personnes âgées de plus de 65 ans et les femmes en fin de grossesse ne sont pas autorisées à visiter des biens immobiliers.

Le nombre de visites immobilières et de visiteurs limité

Les visites ne doivent pas dépasser 30 minutes et être limitées à 2 par jour : une visite le matin et une visite l’après-midi. Pour la visite d’un bien non occupé, seule la présence d’un professionnel (ou du propriétaire) et d’un candidat visiteur est autorisée. Les visites en couple sont donc exclues. Pour la visite d’un logement occupé, le protocole précise que « le nombre de personnes présentes dans le bien visité devra être réduit au strict minimum, l’idéal étant que 2 personnes au maximum soient présentes dans chaque pièce lors de la visite ».

Le port du masque obligatoire

Toutes les personnes présentes dans le logement doivent porter un masque pendant la durée de la visite et être munies de gel hydroalcoolique. Elles doivent également rester à plusieurs mètres d’écart et ne rien toucher pour éviter tout risque de contamination des surfaces. Le logement devra quant à lui être aéré 15 minutes avant la première visite, puis entre chaque visite.

Attention à l’échange et à la signature de documents !

L’échange des documents (diagnostics, pièces justificatives, dossier de visite...) est à effectuer par courriel avant ou après la visite. Si les parties prenantes signent dans la foulée un document (bail, état des lieux, achat…), elles doivent préalablement utiliser leur gel hydroalcoolique pour se désinfecter les mains et leur propre stylo.

Les visites virtuelles toujours possibles… et à privilégier 

Dans un contexte où le confinement reste la règle, les visites virtuelles sont évidemment toujours d’actualité et restent même à privilégier. Enfin, les professionnels de l’immobilier doivent inviter les visiteurs à télécharger et à activer l’application TousAntiCovid pour que ces derniers puissent être informés s’ils ont été en contact avec une personnes porteuse du virus. 



Construisez votre parc immobilier simplement, vous aussi, grâce à Masteos
Démarrez maintenant