Success Story

De la finance parisienne à l’immobilier havrais

Thomas, 39 ans, trader, commence petit, pour tâter le terrain. Il était plus habitué aux marchés financiers et c’est son premier investissement locatif. On part ici sur une colocation meublée dans un quartier étudiant du Havre, avec pas mal de travaux, pour un budget total d’environ 160k€ et un beau cash-flow.

Notre client

Un investisseur professionnel sur un marché inconnu

Thomas est trader dans un fonds d’investissement à Paris. Chasseur de yield, dompteur de volatilité, amateur de leverage, il sait évaluer un risque financier et repérer des actifs sous-évalués. Cette colocation que Masteos lui a trouvé offre un rendement immédiat, et, en même temps, comme dirait Macron, une perspective de plus-value assez probable, vu le quartier (Danton), en plein renouvellement.

Le projet

Une colocation étudiante à côté de la Gare

A quelques minutes à pied en sortant de la Gare SNCF du Havre, en passant devant le cinéma Sirius et la nouvelle place Danton, cœur de l’ancien centre historique du Havre, on arrive à notre appartement. Dans un état… délabré. Pour un prix qui l’est tout autant. Une bonne affaire donc, si l’on maîtrise les travaux, et qu’on repère le potentiel locatif du bien. L’avantage fiscal des travaux est que leur amortissement est déductible. Avec ce projet l’investisseur est servi. En louant à la chambre, en colocation, plutôt qu’à une famille, on réussit à dépasser la barre des 12% de rendement brut, au prix d’un plus grand turnover.

No items found.

Suivi

Clash culturel de notaires, banquier au top

Vu le prix particulièrement bas et le concurrence, la négociation fut intense, mais victorieuse. Une fois le bien bloqué et expertisé, Thomas a choisi une notaire parisienne, et le vendeur a choisi son notaire local. Petit clash de culture entre les deux, qu’il a fallu géré. Le financement a pris un peu de temps mais les conditions de prêt obtenues ont été particulièrement intéressantes. Notamment le différé de remboursement proposé, de 24 mois vs 3 mois de travaux, soit 21 mois de pure trésorerie. Sweet.

No items found.

Travaux

Faire place à la modernité

Vu le prix particulièrement bas et le concurrence, la négociation fut intense, mais victorieuse. Une fois le bien bloqué et expertisé, Thomas a choisi une notaire parisienne, et le vendeur a choisi son notaire local. Petit clash de culture entre les deux, qu’il a fallu géré. Le financement a pris un peu de temps mais les conditions de prêt obtenues ont été particulièrement intéressantes. Notamment le différé de remboursement proposé, de 24 mois vs 3 mois de travaux, soit 21 mois de pure trésorerie. Sweet.

Aujourd'hui

Une colocation au féminin

Nous avons fait venir nos amis de Meero pour prendre les plus belles photos, et l’équipe de gestion de Masteos a créé des annonces séduisantes pour attirer les meilleurs dossiers havrais. La période de mise en ligne, juste avant la rentrée étudiante était propice, mais nous avons été étonnés par le nombre de candidatures. Il a fallu trier les meilleurs dossiers. Nous avons finalement choisi 4 étudiantes du Havre, de l’EM Normandie.

Découvrez d’autres investissements renversants